Artistes

Intro
Une programmation, c’est un peu comme une recette de cuisine : d’abord rassembler les ingrédients, puis les assembler et les ajuster pour en exprimer leurs arômes.
Telle une brigade de restaurant, nous cherchons chaque année à éveiller vos sens grâce aux nombreuses propositions artistiques de qualité dénichées pour vous.
Nous portons une attention particulière aux spécialités de nos voisins et avons ainsi souhaité mettre au menu des saveurs de Catalogne (Corrandes sòn Corrandes) et de Bretagne (Dour le Pottier).
Afin de satisfaire tous les gourmets, parmi les grands crus de la Musique Trad et du Jazz, Grégory Jolivet et Bernard Lubat viendront éveiller les sens.
Mais que seraient les Trad’hivernales sans les épices occitanes apportées par le chant de Tant Que li Siam, Trencadit ou Man Encatada.
Bien entendu, circuit court et produit locaux sont essentiels : Serendipia, Qalam & Adil Smaali, Le Bal à Facettes ou encore Chalap et Cam & Leo porteront les parfums de notre terroir.
Espérant vous voir prendre autant de plaisir à découvrir notre programmation que celui éprouvé lors de son élaboration,
Bonne dégustation de cette 21° édition !
Florant Mercadier


Saviez-vous que…? Les troubadours avaient inventé le rap ? Le village de Marzas fut détruit par un bouc et une pomme ? L’auteur du “Se Canta” était un fou ? Et surtout, saviez-vous que tout ce qui précède … est vrai !?
Avec sa musique, son humour (et une bonne dose de mauvaise foi), Florant
Mercadier raconte l’histoire de l’Occitanie, la petite et la grande. Mais promis, juré,
tout est authentique.

Vous ne verrez plus vos manuels d’histoires de la même façon.

Bernard Lubat


Humeur humour humanité humidité…
Un spectacle entièrement divagué sur place.
L’artiste œuvrier d’Uzeste se la joue en joue.
Mots et musiques à vivre, sans retour sur investissement.
Enjazzé jusqu’aux yeux, esprit critique en situation critique, il se moque de lui et du monde.
Poète et paysan jazzcon, la muse l’amuse et, d’Uzeste, il use.
Désenchanteur de charme, citoyen d’art et d’essai philos’autres, il

« s’entrebalance » entre Desproges et Duke Ellington…

Man Encantada


La Man Encantada, c’est la main du chaman qui trouble la volonté et le discernement. On ne sait plus si le chanteur à la mandole nous traîne dans les rades des quais de Bordeaux ou dans quelque bayou d’un delta imaginaire, dans les longues pluies de novembre sur la lande de Gascogne ou sous une lanterne rouge du port de Shangaï.

L’accordéon pompe comme on respire après l’étreinte d’une danse, tandis que le bugle fait résonner sa chaleur cuivrée, ici et ce soir. Mais, de la mandragore à l’étal de Mayan, la fille perdue du port, Asmodet veille toujours sur cette drôle d’amulette en forme de main.

Joachim Montbord : chant, mandole, cornemuse gasconne
Gilles de Becdelièvre : accordéon
Jérôme Dubois : bugle, conques

Bresièr

Bresièr est l’expression de trois territoires qui se rencontrent: l’Auvergne, le Limousin, le Charollais-Brionnais. Trois voix qui se caractérisent par un travail sur le chant à l’unisson et qui nouent un dialogue indissociable avec la vielle, le violoncelle, les violons et la clarinette.
Bresièr forme un trio unique dont les trois personnalités, ancrées et puissantes, nous donne à entendre un répertoire parfois oublié mais aussi renouvelé et composé, mais par dessus-tout, furieusement cadencé.

Noëllie Nioulou : chant, violoncelle, violon
Mathilde Karvaix : chant, clarinette
Cécile Delrue-Birot : chant, veille à roue, violon

Dour le Pottier quartet

Inspiré à la fois des violoneux traditionnels et des sonorités du moyen orient, comme des harmonies classiques ou des riffs de rock, ce quartet est un véritable bouillon de culture. Né en centre Bretagne autour d’un duo de violons champion de Bretagne en 2011, rejoint par un violoncelle et des percussions, l’ensemble sublime les contrastes: subtil et sauvage, savant et populaire. Ni feutré ni tempéré, c’est un peu comme un orchestre de chambre mais tribal et modal. Et c’est beau.

Jonathan Dour : violon
Floriane Le Pottier: violon
Mathilde Chevrel: violoncelle
Antonin Volson: percussions

Trencadit

Trencadit est imprégné de musiques traditionnelles, autant que nourri de sonorités rock, cosmiques, électroniques, portant la transe collective du bal.
Une musique pop(ulaire) irradiée par le bourdonnement astral.
Un son drapant la pulse appelle le mouvement, l’esprit tribal enveloppant des forêts de Gascogne.

Vincent Laborde: vielle électrique
Alexandre Seli: violon et pieds
Jordan Tisnèr: flabuta, tamborin, basse électrique, voix, kick
Martin Lassouque: bohas, voix, accordéon diatonique

Trio Jolivet - Padovani - Robin

Ces trois-là auraient pu jouer de la flûte à bec, de la viole de gambe ou de la guimbarde, que notre joie serait la même. C’est bien ailleurs que leur musique transpire, nous avons ici affaire à trois musiciens qui puisent leur musique au fond de leur engagement physique et sensible. Une animalité à fleur de peau, tendre et redoutable ronflement, réflexe de vie et de survie pour que la danse exulte.
Il arrive parfois que dans la vie des musiciens, on en oublie presque leurs instruments, que l’on ne s’attache qu’à l’histoire qu’ils nous racontent et que la fête soit totale à nos oreilles.

Grégory Jolivet : Vielle alto électrique
Julien Padovani : Accordéon chromatique
François Robin : Veuze

Collectif DAHU


Le collectif Dahu a pour vocation de rassembler et promouvoir des artistes, principalement musiciens, qui participent à l’évolution de la culture populaire en territoire Gascon et Pyrénéens.

Musiques à danser, arts de la scène, animations, contes, … Toute une diversité de moyens d’expressions pour ces artistes, véritables acteurs de leur(s) culture(s) et de leur(s) territoire(s).
« La tradition, ce n’est pas des cendres que l’on conserve, mais bien des braises que l’on entretient »

DAHU vous offre les clefs de la culture Gasco-Pyrénéene grâce aux professionnels du Collectif.
Pour ces Trad’hivernales, cinq artistes du collectif se rassemblent pour une fanfare DAHU prête à tout ambiancer au marché et pour vous faire bouger pendant les ateliers.

Benjamin Bouyssou : flûte, tambourin,clarin
Yoann Delor : violon
Dani Padpé : percussions
Mickaël Vidal : clarinette, sax
Clément Rousse : accordéon, clarin

Lucette Jacquin et ses musiciens "Los Romegaïres"

Pas tout à fait un groupe, mais un peu quand même, Los Romegaires est un atelier itinérant (ou non) de danses traditionnelles des Pays d’Oc.

En présence de l’intervenante Lucette Jaquin et de ses musiciens, l’association propose l’apprentissage et l’initiation aux danses « trad », dites de bal (scottish, valse, bourrée, polka, rondeau,…) issues du répertoire traditionnel des pays d’Oc.
Nul n’est besoin de savoir danser, la danse réveille le danseur qui est en vous !

Los Romegaires réalisent également des interventions en milieu scolaire.

Cam & Léo

Deux jeunes musiciens qui se nourrissent des cultures du monde pour recréer leur univers folk/pop/rock, avec en filigrane l’envie de partager et de faire danser.

De la Bulgarie à la Bretagne en passant par l’Amérique du Sud, ils s’ajustent, se croisent, s’enlacent et s’amusent, avec bonne humeur et légèreté.

Camille Heim: harpe classique et celtique, chant, percussions
Léo Danais: batterie, chant, basse, percussions

Tant que Li Siam

Avec ce répertoire de chants polyphoniques, fait de compositions originales sur des poèmes collectés sur les flancs du Mont Ventoux, le trio vocal occitan Tant que li Siam invite à la rencontre d’un coin de pays entre ciel et terre, à la célébration joyeuse d’une langue, d’une culture, d’une terre et des êtres qui la peuplent, dans leur foisonnante diversité.

Mario Leccia: Voix, percussions
Marie-Madeleine Martinet: Voix, percussions
Damien Toumi: Voix, percussions

Grégory Jolivet solo

Grégory Jolivet compose depuis une vingtaine d’années pour la vielle à roue alto qu’il fait sonner de manière contemporaine dans ses compositions.
Inspiré par les couleurs et leurs tonalités respectives, les pastels, les rencontres musicales, les voyages, l’immersion aquatique, la respiration, sa musique est une alchimie entre les musiques du monde et actuelles.
Dans ce concert Osmose, plongez avec le musicien dans un univers relaxant, dansant, et voyagez dans un bain électrique, et coloré des sept tonalités du rouge au violet.

Grégory Jolivet: vielle à roue alto

Chalap !

Chalap !, promesse de voyages dans l’espace et le temps, réunit quatre artistes venus d’horizons divers, au service de la musique et de la danse.
Au croisement de l’Orient et de l’Occident d’une Europe aux traditions inépuisables, ils jouent de contrastes et de nuances dans un répertoire de compositions originales et d’arrangements audacieux autour de thèmes Trad revivifiés.
Ils proposent un bal à dominante néo Trad avec une touche balkanique, dont le répertoire est renouvelé au fil du temps par leurs inspirations créatives.

François Heim: accordéon diatonique
Camille Heim: harpe celtique
Guillaume Groulard: montreur de danses
Léo Danais: percussion

Qalam & Adil Smaali

Qalam réunit 5 passionnés de musiques populaires et savantes de la tradition orale. Une expérience alliant la puissance mélodique des musiques européennes de transe avec les rythmiques d’improvisation issues des traditions orientales. Un concert sans frontières, tourné vers l’essentiel.

Adil Smaali, quant à lui, a été bercé par la musique méditerranéenne, le flamenco arabo-andalou, les rythmes transes des percussions ethniques et les chants traditionnels orientaux, qu’il fusionne avec les musiques actuelles amplifiées. A travers sa musique, Adil défend la mixité, le partage et le mélange des cultures.

Adil Smaali: chant, guembri
Damien Fadat: fifres, choeurs
Sylvain Quéré: cistre, choeurs
Paul Oliver: violon, choeurs
Samuel Wornom: doholla, bendir, calebasse, choeurs
Guilhem Chapeau-Centurion: tablas, bodhran, karakabou, choeurs

Corrandes són Corrandes

Il y a des mots catalans qui dansent, des racines qui nous lient au mouvement des Pyrénées, de la plaine, de la mère.
C’est l’ancienne Catalogne qui inspire à Corrandes són Corrandes son bal frais et dynamique.

Rondes chantées, sardanes folles, mazurkas bizarres, ball plans aborigènes, valses d’amour, corrandes extrêmes… mélodies pleines de paroles puissantes pour un bal folk catalan européen.

Anaís Falcó: violon et voix
Christian Simelio: voix et guitarró
Irene Augé: accordéon diatonique et voix
Marc Torrent: vieille à roue, guitarró, guitare et voix

Artistes accueillis dans le cadre de La Passerel·la, réseau de coopération des professionnels des musiques du monde et traditionnelles de l’eurorégion Pyrénées-Méditerranée dans le cadre des projets culturels 2019.

 

Duo Michaud-Guérin

Le duo Michaud-Guérin, c’est une vielle à roue et un accordéon chromatique. Et c’est surtout l’envie de faire danser.
Ces deux musiciens ont baigné dans les bals depuis leur enfance, leur rencontre était une évidence. Grâce à cette alchimie harmonique, rythmique et mélodique, ce duo explore un répertoire de bal entre compositions et thèmes traditionnels aux arrangements ciselés: venez partager et voyager du centre de la France au Poitou et à la Vendée !

Zabou Guérin: accordéon chromatique
Benoit Michaud: vielle à roue

Turfu

Ce duo futuriste relève avec une simplicité déconcertante le pari de mêler les rythmes dansants de l’accordéon et les répétitions abstraites de l’électronique.
Travaillant les longs crescendos de la techno, les dissonances de l’accordéon et la création d’émotions confuses, ces jeunes musiciens nous embarquent dans leur univers minimaliste pour une transe hypnotique à la fois brute et festive.

Matthieu Souchet : Batterie, Synthé
Raphaël Decoster : Accordéon

Patates Sound System

La musique trad est actuelle ! Ce groupe participe à le démontrer en intégrant au fil des ans de nouvelles influences et de nouveaux instruments.
Aujourd’hui, machines, batterie, guitare électrique fusionnent avec le duo

vielle à roue/cornemuse et délivrent un folk psychélectro-rock puissant.
Un bal énergique qui donne à voir, à écouter et surtout à danser !

Laurent Lepoul: guitare
Olivier Leroux: batterie
Vincent Sionneau: vielle
Sébastien Matarel: mini brute
Jérémy Moncoudiol: cornemuse

Bal à Facettes

Viens enflammer le dancefloor du Bal à Facettes en famille ou entre amis. Sur des airs du monde entier et des rythmes de tout poil, laisse tes guiboles gigoter, tes épaules rebondir, ton corps entier frétiller.

Cercles, rondes, danses-jeux…tout est bon pour partager un moment festif et pétillant.

Alors, tu viens ?

Virginie Becamel : voix maître bal, percussions légères, piccolo

Rachel Baudry : voix, percussions légères, ukulélé

Sophie Pillet : voix, accordéon, charango

Stève Rolland : voix, surdo, caisse claire, valise, guitare basse

Serenpidia

Serendipia met en avant les fils qui relient la tradition et la modernité.

L’accordéon, orchestre à lui tout seul, déroule sa polyphonie rythmique et mélodique à la clarinette. Le vibraphone, à la fois instrument percussif et harmonique, vient donner consistance et relief au son de Serendipia. Les mélodies, tantôt virtuoses tantôt poétiques, laissent la place à de larges plages d’improvisation. L’accordéon se fait pleureur, tandis que la clarinette change de registre pour laisser le vibraphone exprimer sa volupté mélodique.

Pierre LASSAILLY: clarinettes

Nicolas DEL-ROX: vibraphone

Bruno SENTOU: accordéon

Fleur Dache photographe

Fleur Dache est photographe et passionnée par la danse: elle explore les réactions du mouvement pendant des temps de pose longue, et propose ici 5 séries de photos illustrant la connexion, le groupe, le couple, l’autre et le soi.

Elle utilise l’espace photographique pour donner à voir les sensations du corps vécus dans la danse.

Grace à  la photographie, le temps et la lumière rendent palpables cette matière particulière et immense des corps sensibles.

« Résonance des corps »

 «( ….) c’est seulement avec la mise hors jeu du monde des objets que les apparitions sensibles peuvent être saisies dans leur pureté formelle et leur résonance entendues de nouveau. »

« Kandinsky »

Extrait de « Voir l’invisible sur Kandinsky », Michel Henry.

« Résonance des corps » regroupe plusieurs séries photographiques.

Chaque série aborde le corps dansant.

« Sautons, dansons de joie. Nous sommes bien là, Imprimant l’air et la terre de nos pas »

Le bal est une expérience intime et simple du  langage silencieux du corps. On communique sans parole et on transmet cette énergie bienveillante dans un souffle invisible.

Ce souffle se traduit dans l’image par l’altération du corps; les corps se touchent, se lient et se mélangent.

Share This